La musculation stoppe-t-elle la croissance ?

La musculation attire des adeptes de plus en plus jeunes. Au moment de l’adolescence, le corps est en pleine croissance. Une pratique intensive ou incontrôlée à cet âge peut avoir des effets néfastes sur le corps en général. L’idée selon laquelle elle freinerait la croissance est encore répandue. Mais qu’en est-il réellement ? Les Cercles de la Forme font le point sur les idées reçues concernant la musculation et la croissance. 

Peut-on commencer la musculation jeune ?

La musculation est un sport très intense et traumatisant au niveau articulaire et musculaire. Les os, les ligaments et les cartilages sont très sollicités. L’adolescence est une période charnière dans la croissance et le développement physique. À quel âge commencer la musculation ? Pratiquer jeune n’est pas formellement déconseillé (sauf contre-indication médicale) mais il faudra au moins attendre 14 ou 15 ans. Avant, le corps est encore trop « jeune ». Il a besoin de s’endurcir. La musculation avant 14 ans risquerait d’entraîner des traumatismes au niveau du squelette, notamment si les mouvements ne sont pas contrôlés par un professionnel. 

Pourquoi pensons-nous que la musculation ralentit la croissance ?

Les os des enfants et des adolescents n’ont pas encore totalement fini d’être formés. L’os adulte est composé de deux parties : la diaphyse (la partie longue) et l’épiphyse (l’extrémité arrondie des deux côtés). Mais l’os enfant ou adolescent est constitué de trois parties. Entre l’épiphyse et la diaphyse, se trouve la métaphyse : le cartilage de croissance. Cette partie va s’ossifier entièrement seulement vers l’âge de 20 ans. 

En réalité, ce sont surtout les blessures éventuelles de la métaphyse qui sont dangereuses. Endommager le cartilage de croissance lors d’un entraînement trop intense risque d’entraîner des difformités de l’os. Dans la majorité des cas, les blessures au niveau de la métaphyse guérissent sans problème.  

Alors d’où vient cette idée reçue selon laquelle la musculation arrête la croissance ?

Certains exercices de musculation, notamment lorsque les poids sont trop lourds, exercent une pression sur les os, ceux du dos en particulier. Les articulations et les tendons peuvent être mis à rude épreuve. Dans ces situations extrêmes, la musculation peut perturber la croissance. Le plus grand risque étant de se blesser au niveau du cartilage de croissance et d’entraîner un retard.  

Les bénéfices de la musculation à l’adolescence

La musculation pratiquée de manière raisonnée et raisonnable aide le corps à bien se former. L’adolescence est la seule période où le corps est capable de fournir des efforts physiques avec une récupération très rapide. À l’adolescence, le taux d’hormones est au maximum de ce que le corps peut fournir. La construction musculaire est la plus facile. La récupération est la plus rapide. La progression physique est donc à son apogée. Les entraînements seront donc progressifs. Ils pourront monter en intensité tout en restant assez modérés pour ne pas risquer les traumatismes et les blessures. 

La pratique de la musculation participe au bien-être psychique. Dans cette période, les adolescents se cherchent et n’ont pas toujours confiance en eux. Le sport est un bon moyen de prendre confiance en soi. 

Quel programme adopter pour un adolescent ?

Faire de la musculation à l’adolescence nécessite une attention particulière. Trouver un entraînement adapté avec un coach est un bon moyen d’être sûr de vos exercices. 

Miser sur un entraînement progressif

L’entraînement de musculation doit être modéré. Une fois par semaine, en complément d’un autre sport, suffit largement. Vous pourrez augmenter le nombre de séances avec le temps. L’idéal pour les adolescents est de se muscler grâce au poids du corps, donc sans matériel. Ces exercices ne sont pas traumatisants. Ils travaillent l’endurance, la souplesse, la résistance, la force. 

Y aller en douceur 

Chaque séance doit être précédée d’un échauffement et se terminer par des étirements avec un temps de récupération. Un ado débutant peut pratiquer des séances de musculation en famille ou entre amis. Cela rendra les exercices plus ludiques. L’idée est d’abord de s’amuser, de prendre du plaisir. 

Compléter avec un autre sport 

La musculation peut et même doit être complémentaire d’un autre sport. Associée à un sport collectif ou individuel, la musculation sera d’autant plus bénéfique. En parallèle de la natation ou d’un sport de combat, elle aide à développer la force et la vitesse.

Les erreurs et blessures à éviter pour un adolescent

Les blessures aux genoux sont les plus risquées à l’adolescence. Il faut donc protéger cette partie du corps en priorité. Comme pour le ski, l’escalade ou tout autre sport intense au niveau des articulations du genou. Pratiquer la musculation à l’adolescence doit se faire de manière raisonnée. Quelques erreurs sont à éviter. Voici quelques conseils à prendre en compte :

  • Ne pas porter des charges trop lourdes ; 
  • Ne pas réaliser des entraînements trop intensifs ; 
  • Ne pas effectuer d’exercices comme les squats, le développé assis avec une barre ou le soulevé de terre. 

Ces exercices sollicitent beaucoup trop les ligaments, les cartilages et la colonne vertébrale. 

Avant 14 ans, le mieux est de se concentrer sur des activités de cardio et de fitness. 

 

 

La musculation pratiquée à faible intensité et de manière adaptée est une activité sportive idéale à l’adolescence. Si vous suivez tous nos conseils, vous profiterez d’une belle musculature tout en conservant une croissance harmonieuse.  L’alimentation joue un rôle primordial dans la bonne santé d’un adolescent. Manger sainement et à satiété vous aidera à poursuivre vos entraînements sportifs.

Ces articles pourraient vous intéresser :

25 février Cercle Batignolles Plongez au cœur de la sérénité avec notre stage de Sophrologie animé par Karine au Cercle Batignolles ! 🌿

25 FÉV

Plongez au cœur de la sérénité avec notre stage de Sophrologie animé par Karine au Cercle Batignolles ! 🌿

Pendant cette parenthèse bien-être, explorez des techniques de relaxation profonde

Rejoignez-nous !
Paiement
100% sécurisé
Paiement sécurisé par carte bancaire
Votre navigateur n'est pas à jour

Pour une expérience optimale, gardez votre navigateur à jour. Obtenez ici les versions les plus récentes : Choix du navigateur

×

Centre de préférences de confidentialité

Requis

Ces plugins sont nécessaires au fonctionnement du site.

tunnel-data, gdpr, wordpress_test_cookie

Suivi d'audience

Ces cookies permettent de réaliser des statistiques dans le but d'améliorer l'expérience utilisateur.

_ga, _gat, _gat_UA-761098-6, gid

Réseaux sociaux

fr
csrftoken

Performance

NID
IDE