Offre de Décembre : 3 mois Offerts en Forme ou Vitalité 12 mois

Qu’est-ce que la récupération active ?

Un entraînement de récupération active consiste à effectuer des exercices de faible intensité après un entraînement intense. Souvent considérée comme plus bénéfique que le repos complet, elle est pourtant souvent mise de côté. Vous souhaitez en savoir plus sur cette pratique ? Dans cet article, nous vous expliquons les avantages de la récupération après le sport et les exercices les plus couramment pratiqués.

Qu’est-ce que la récupération active ?

La récupération active en musculation est une activité de légère intensité à pratiquer entre deux séances plus intenses. Elle permet une meilleure endurance et aide également vos muscles à récupérer plus facilement. Après une forte activité physique, pratiquer le yoga, le stretching ou encore la natation vous aidera grandement. 

Par contre, pendant la récupération active sportive, assurez-vous que vous ne travaillez pas plus que 50 % de votre effort maximal. Sinon votre corps n’aura pas le temps de récupérer.

cours abdos paris

LES DEUX GRANDS TYPES DE RÉCUPÉRATION ACTIVE

Invariablement, la récupération active rime avec exercices physiques à intensité modérée. Toutefois, elle peut prendre place dans deux contextes très différents :

  • Juste après une séance de sport intense : vous venez de terminer un programme musculation homme intense, une longue session de course à pied, ou toute autre activité sollicitante. Vos muscles vous tiraillent, assaillis par l’acide lactique, et vous promettent une récupération douloureuse. Pour entamer la récupération du bon pied, un exercice complémentaire « cool » sur les chaînes musculaires fatiguées offre un retour au calme salutaire.
  • Pendant les jours de repos : vous vous imposez deux jours de coupure entre deux séances d’entraînement. Pour prendre votre mal en patience, vous effectuez une courte séance sportive à faible intensité, pour garder le rythme.

LES AVANTAGES DE LA RÉCUPÉRATION ACTIVE

Que vous soyez un sportif aguerri ou un occasionnel, vous avez tout à gagner à mettre en place la récupération active dans les minutes ou les jours qui suivent votre entraînement. Physiquement comme mentalement, cette démarche vous inscrit dans une spirale vertueuse qui facilitera l’atteinte de nouveaux paliers de performance.

Concrètement, les bénéfices de la récupération active sont :

  • Une baisse, voire une disparition des courbatures : en offrant à votre corps et vos muscles une transition douce entre effort et repos, vous facilitez l’élimination de l’acide lactique et autres déchets musculaires.
  • Une récupération plus rapide de vos capacités physiques : débarrassé de toutes ces toxines d’effort, le corps reconstruit plus vite, plus fort vos muscles sollicités, pour aborder en pleine capacité votre entraînement suivant.
  • Plus de calories brûlées : même à faible intensité, la récupération active n’en demeure pas moins une activité physique nécessitant de brûler des calories. Un bon moyen d’entretenir votre silhouette à moindre frais, et de garder le cap sur votre perte de poids !
  • Un sentiment de bien-être : certains sportifs très impliqués peuvent ressentir une forme de culpabilité lors des jours sans entraînement. La récupération active gomme cette sensation, canalise votre stress, et vous permet de mieux accepter les phases de repos.

Quels sports pour la récupération active ?

La récupération après le sport doit inclure une activité différente de votre entraînement fitness habituel. Rappelez-vous que vous devez pratiquer des exercices de faible intensité. Vous devez donc y aller avec modération et ne pas trop forcer. 

Voici quelques exemples d’exercices de récupération active :

  • La marche

La marche est l’une des meilleures formes de récupération active. Si vous êtes un coureur, vous pouvez également faire un run lent. Dans les deux cas, cela améliorera la circulation sanguine et aidera votre corps à récupérer. Même quelques minutes de mouvement, le lendemain d’un entraînement intense, suffisent pour réduire les douleurs musculaires.

  • Le Yoga

Pratiquer le yoga peut être bénéfique pour une récupération sportive. Cette activité aide à étirer les muscles endoloris tout en améliorant votre souplesse. C’est également un excellent moyen de réduire le stress.

  • Le vélo

Faire du vélo à un rythme tranquille est un excellent moyen d’effectuer une récupération active. C’est une activité à faible impact n’exerçant aucune pression sur vos articulations. Vous pouvez faire du vélo au sein d’une de nos salles Les Cercles de la Forme ou en extérieur.

  • La natation

La natation est un exercice à faible impact qui ménage vos articulations et vos muscles. En plus, l’eau peut aider à réduire l’inflammation musculaire.

Les exercices de récupération active sont généralement considérés comme sûrs. Si vous avez mal et pensez avoir une blessure, mieux vaut éviter tout exercice de récupération. N’hésitez pas à consulter un médecin si besoin.

Récupération active : A retenir

La récupération active n’a maintenant plus de secrets pour vous ! Pour progresser et obtenir de meilleurs résultats, il est essentiel d’accorder une pause à votre corps entre deux séances intenses. Yoga, vélo, marche ou encore natation sont d’excellentes activités à faible impact.

Elles permettent à votre corps de rester en mouvements tout en regénérant vos muscles. Par contre, si vous êtes blessé ou que vous êtes très fatigué, votre corps a besoin de repos complet, appelé également récupération passive.

Rejoignez-nous !
Paiement
100% sécurisé
Paiement sécurisé par carte bancaire
Votre navigateur n'est pas à jour

Pour une expérience optimale, gardez votre navigateur à jour. Obtenez ici les versions les plus récentes : Choix du navigateur

×